rit-francais-origine-bouchard-et-michel-1edc

Rit Français d'origine 1785

dit Rit Primordial de France


Maurice Bouchard & Philippe Michel

Editions Dervy

Isbn :   979-1024200484

Prix : 26 euros


Comme l'écrit Pierre Mollier dans la préface de l'ouvrage, «Découvrir Le Rit Français d'origine 1785 - dit Rit Primordial de France- c'est remonter aux sources du Rit Français et se replonger dans une page essentielle de l'Histoire de la franc-maçonnerie française».

Rappelons-le : c'est l'arrivée du REAA en 1804 qui amena les adeptes de ce qui était désigné jusqu'alors par «le rit» a adopter la dénomination de «Rit Français» dit «Primordial» pour marquer son antériorité par rapport au REAA.

Il y a un paradoxe éditorial s'agissant du Rite Français. Alors même qu'il est le rite le plus pratiqué en France, parce qu'il est le rite d'origine de la plus importante obédience française ( le GODF) et qu'il est pratiqué par nombre d'obédiences ( de la GLNF à la GLMF), ce n'est que récemment que des auteurs, et non des moindres ( je pense à Ludovic Marcos) se penchent sur son histoire. Et tandis que pléthore d'ouvrages expliquent la symbolique du REAA, bien peu, si ce n'est la remarquable somme d'Irène Mainguy, sont consacrés à sa symbolique. Cent cinquante de vacance dans les hauts grades en sont, sans doute, l'explication...

C'est pourquoi il faut saluer le remarquable travail de Maurice Bouchard et Philippe Michel, qui nous restitue le rite, pris à sa source vivifiante de 1785. Ce n'est pas, seulement, un travail «d'archéologie rituélique». Avec la retranscription ( corrigée) du manuscrit d'origine, c'est un véritable «guide» au sein du «Régulateur du Maçon», adapté et prêt à l'emploi avec toutes les explications nécessaires sur les spécificités symboliques et initiatiques fondamentales de ce rite.

En ce sens, il peut, tel quel, servir de «rituel» à toutes les loges, quelle que soit leur obédience, qui sont intéressés par une approche «traditionnelle» de la franc-maçonnerie.

Du «Tableau mystérieux» et de sa construction jusqu'la fin des travaux de Maître, c'est l'ensemble des rituels des trois premiers degrés qui nous sont restitués, en se référant à la copie manucrite de 1785, ici reproduite., accompagnée d'une étude symbolique des points les plus significatifs.

La lecture de ce texte, non seulement, permet de mieux comprendre le rite d'origine de la maçonnerie en France, mais peut donner à des sœurs et frères, soucieux de «tradition» envie de le faire renaître, dans sa «pureté originelle» en 2014.

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand...

AJL