header2

PostHeaderIcon Vouloir et oser - Yves Morant

vouloir-et-oser-morant-1edc-web

Vouloir et oser

A la recherche du secret maçonnique 

Yves Morant

Editions Dervy

ISBN 979-1-02-420166-5

Prix: 21 euros


Si c'était un « essai », ce serait, déjà, un essai de très haute portée, tant il est empreint d'intelligence et d'érudition, et, à cela seul, il serait déjà justifié que tous les maîtres, quel que soit le rite qu'ils pratiquent, le lisent...et spéculent sur son contenu ; mais cet ouvrage est mieux qu'un essai : c'est un témoignage.

L'ouvrage retrace l'itinéraire d'une expérience humaine authentique, l'expérience d'un initié. Tous ceux qui sont, avec sincérité et réel engagement, sur le chemin du secret de leur être y trouveront des repères précieux pour aiguiser leur capacité de discernement sur eux-mêmes, sur leur environnement, et sur les organisations, telle la franc-maçonnerie, que les hommes, au fil des siècles, ont mises en place dans le but de favoriser l'épanouissement de ceux qui ont décidé, par une conversion de tout leur être, de vivre pleinement leur vie en lui donnant un sens.

Yves Morant en atteste : la franc-maçonnerie, pour peu que l'on prenne au sérieux ses rites, ses mythes et ses symboles, demeure, malgré les altérations, une authentique voie initiatique de réalisation spirituelle.

Mais, et Yves Morant, y insiste, encore faut-il vouloir passer d'une initiation « virtuelle » à une initiation effective. Cela ne peut pas se faire qu'en ayant un discours spéculatif. Il rappelle, avec force, que la franc-maçonnerie est opérative et opératoire.

Son ouvrage remet en cause un certain nombre d'idées reçues par la majorité des francs-maçons contemporains. Un exemple : il considère que la franc-maçonnerie, d'essence « catholique », dégénère, sous l'influence du protestantisme, depuis 1717. Il fustige aussi tant, pour une part d'entre elle, sa prétention à « améliorer la société » en oubliant de s'améliorer soi-même que la prétention de son autre part à devenir une « religion de substitution », porteuse d'un « néo-spiritualisme », qu'il considère comme étant le dernier avatar du « matérialisme spirituel ».

En faisant cela, il invite à une relecture, à d'autres niveaux d'interprétation que ceux communément admis, de l'œuvre, controversée, et souvent incomprise de René Guénon, et plus particulièrement de cet ouvrage souvent prophétique qu'est Le règne de la quantité et le signe des temps.

On l'aura compris, c'est un ouvrage à « contre-courant », d'aucuns diront même réactionnaire. N'affirme-t-il pas que seuls importent la loge et l'ordre. Il est, d'ailleurs, toujours intéressant de voir un membre éminent du Suprême Conseil pour la France du REAA,ou de quelque « organisation « que ce soit, dire, à sa manière : « feu sur le quartier général ». Une façon de réinterpréter le sens de la formule « un maçon libre dans une loge libre ».

L'ouvrage compte quatorze chapitres, présentés sous forme d'un dialogue ; chacun d'eux peut être l'objet d'une longue « spéculation », voire même d'une « conversion du regard » sur notre manière de pratiquer l'Art Royal, en tout cas « pour ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre » et qui, « veulent et osent » encore, car leur désir est sans fin.

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand...

AJL






 

PostHeaderIcon Les cahiers de vacances du franc-maçon - Benhamou & Sat

cahiers-vacances-fm-1edc

Les cahiers de vacances du franc-maçon

Philippe Benhamou & Sat illustrateur

3 tomes : apprenti, compagnon et maître

Dervy

ISBN 979-1090138452

Prix: 9,90 euros


La franc-maçonnerie est une institution trop sérieuse pour la laisser à ceux qui se prennent au sérieux. C'est pourquoi, Philippe Benhamou et Sat Illustrateur ont repris le flambeau et prennent, cette année, le relais de Jacques Viallebesset et Jiho, qui avaient inauguré cette série.

80 pages de d'exercices, de questions, de mots croisés, de charades, de mots fléchés, de jeux portant sur l'histoire, les valeurs, les rites et la symbolique de la franc-maçonnerie. Voilà de quoi, agréablement et en se distrayant, réviser les fondamentaux de son grade.

Plus sérieux qu'ils en ont l'air, ces cahiers contiennent l'essentiel de ce qu'un frère ou une sÅ“ur doivent connaître à leur grade. Conçus comme multi-rites, ces cahiers sont dotés d'un corrigé circonstancié, et même d'une bibliographie, elle, sérieuse ; de quoi découvrir, pour plaisanter, si vous méritez d'accéder au degré supérieur, voire d'être rétrogradé. Et, en tout cas, de quoi réviser sérieusement.

Nous n'irons pas jusqu'à dire que ces cahiers sont des « exercices spirituels Â», quoi que ...

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand ...

AJL






 

PostHeaderIcon L'athéisme expliqué - Paul Desalmand

atheisme-explique-desalmand-1edc

L'athéisme expliqué

Ce que croient ceux qui ne croient pas 

Paul Desalman

Entrelacs

ISBN 979-1-09-017446-7

Prix: 17 euros


Ce n'est pas un des moindres paradoxes que de constater que dans un pays comme la France où 60% de la population ne se réclament d'aucune religion, le débat sur celles-ci a envahi, depuis de nombreuses années, les médias et sévit jusque sur les colonnes de certains temples.

La publication de l'ouvrage de Paul Desalmand sur « les croyances de ceux qui ne croient pas » est donc opportune. Précis, clair, sérieux et documenté, l'ouvrage, en trois parties, commence par retracer, d'Epicure et Démocrite aux contemporains Comte-Sponville, Onfray, Ferry,sans oublier le célèbre abbé Meslier, la longue histoire évolutive de ce concept à travers les apports de ces différents philosophes. Par la même occasion, puisque « mal nommer les choses, c'est rajouter au malheur du monde » comme le rappelait Camus, l'auteur en profite pour rappeler la définition de certains concepts importants pour qui veut parler, en connaissance, de ces idées et manier les concepts en utilisant les « bons mots » : « L'esprit est une chose trop importante pour qu'on l'abandonne aux prêtres, aux mollahs ou aux spiritualistes ».

La seconde partie est consacrée à un certain nombre de problèmes et de controverses autour de l'athéisme, dont le problème du mal, celui de la vertu ainsi que de savoir s'il peut exister une spiritualité sans Dieu (« Le spiritualisme athée » de Pierre Lance). Enfin, la troisième partie, aborde les questions liés au rapport entre athéisme et laïcité, sans faire l'impasse sur certains dévoiements de l'athéisme comme la répression de la liberté religieuse dans certains pays, en même temps que la répression de l'athéisme dans d'autres. L'ensemble se conclue par une note optimiste sur « le monde à construire ».

Complété par une bibliographie qui invite le lecteur à approfondir le sujet, dans laquelle j'ai noté « Le traité d'athéologie » de Michel Onfray et ' « Pour en finir avec Dieu » de Richard Dawkins », le livre est plus qu'utile à tous ceux qui n'ont pas besoin de l'hypothèse Dieu pour conduire leur vie de manière vertueuse, lui donner un sens et pour affermir leur propre « croyance », car s'il est vrai que l'on peut se comporter en homme vertueux sans le soutien d'une religion, il n'en est pas moins vrai que l'on ne saurait vivre sans avoir la foi en la perfectibilité de l'homme et des hommes.

L'ouvrage n'est pas un livre militant de « Libre-penseur », il est l'ouvrage d'un penseur libre, qui fait le point, de manière réfléchie et rationnelle sur une idée qui, quoi qu'on en dise, continue sa progression dans le monde, inexorablement, depuis le « siècle des lumières » ; y compris dans des pays où l'on assiste à un « retour du religieux »  ; « Retour du religieux » improprement nommé et souvent mal interprété, car il exprime plus les derniers soubresauts d'un monde qui s'écroule que le regain d'un sentiment où « Dieu » se remettrait, « par miracle », à régir le monde. Il est donc utile pour ceux qui fréquentent les loges, en tant qu'athés, sans être « stupides », aussi bien qu'aux « déistes » ou « théistes » qui les fréquentent aussi.

Et c'est ainsi qu'Hiram est grand.... (1)

AJL

(1) Cette paraphrase est tirée de la formule d'Alexandre Vialatte qui, pendant 20 ans, a terminé sa chronique hebdomadaire par la formule : « et c'est ainsi qu'Allah est grand ». Comprenne qui pourra. (Chroniques d'un montagnard. Collections Bouquins. Robert Laffont)






 

PostHeaderIcon Les tableaux mystérieux de la maîtrise - Harvey

tableaux-mysterieux-maitrise-harvey-1edc

Les tableaux mystérieux de la maîtrise

Trois pas vers une regénération symbolique

Percy John Harvey

Cépaduès - Ã‰ditions de Midi

ISBN 979-1090138452

Prix: 19 euros


Percy John Harvey traite principalement des significations iconographiques des tableaux de Maîtres des Rites Émulation, Français et REAA. Non seulement par rapport aux tableaux des deux degrés précédents mais aussi de l'évolution desdits tableaux depuis l'apparition du garde de Maîtres aux alentours de 1730.

Mieux comprendre le meurtre de l'architecte, en connaître les outils, savoir à quoi sert une Chambre du milieu, Percy John Harvey, maçon depuis plus de trente ans, s'intéressant aussi à l'herméneutique, réussit pleinement à parfaire nos connaissances de ce sublime grade qu'est celui du Maître Maçon.

Yonnel Ghernaouti






 

PostHeaderIcon La lumière Maçonnique sortant des ténèbres - Allamanche

lumiere-maconnique-allamanche-1edc

La Lumière Maçonnique 

sortant des ténèbres 


Jean-Claude Allamanche

Éditions Télètes

ISBN 978-2370190147

Prix: 28 euros




Jean-Claude Allamanche se réfère à la conception de l'initiation telle que René Guénon la définit. Ce quatrième ouvrage, fruit de plusieurs années d'études sur tous les rituels maçonniques prend sa source auprès des textes fondateurs. Avec une réelle minutie, l'auteur livre ses interprétations des différents symboles ou termes maçonniques, d'abord sous forme de Traité théorique puis pratique et enfin de réalisation opérative. L'auteur nous offre un véritable tuileur à sa façon, avec des clés et surtout des réponses à notre questionnement, notamment dans le domaine de l'histoire de l'art de la géométrie. Jean-Claude Allamanche aborde aussi la vie et l'œuvre d'illustres maçons tels que Willermoz, Cagliostro et Jean Tourniac.

Yonnel Ghernaouti




 

PostHeaderIcon L'oeil de la providence - Robert de Rosa

oeil-de-la-providence-robert-rosa-1edc

L'oeil de la providence


Robert de Rosa

Editions de Borée

ISBN 978-2812919701

Prix: 19,90 euros


En page 5, sous le titre, est inscrite la mention roman policier. Un vrai polar donc, comportant les six invariants de ce genre littéraire : le crime ou délit, le mobile, le coupable, la victime, le mode opératoire et l'enquête. Et non un simple thriller ésotérique.

Quant à L'œil de la providence, il ne peut laisser indifférent l'initié(e). En effet, l'œil de la Providence ou « l'œil omniscient » est une représentation de Dieu exerçant sa surveillance sur l'Humanité. Une symbolique reprise par plusieurs civilisations, comme dans la mythologie égyptienne, avec l'œil Oudjat, par des religions, comme dans l'antiquité, l'œil du Dieu des monothéismes juif, chrétien ou musulman qui voit et qui entend tout. Mais aussi par des sociétés philosophiques. L'Œil de la Providence apparait ainsi dans l'iconographie maçonnique, au centre d'un triangle rayonnant appelé « delta lumineux ».

Mais ne nous égarons pas. Revenons à nos petits et grands mystères.

Région Auvergne-Rhône-Alpes, département Puy-de-Dôme, ville Clermont-Ferrand, capitale historique de l'Auvergne, née de l'union de deux anciennes villes, Clairmont et Montferrand. Tel est le décor.

Quant aux personnages, ils forment un trio. Un groupe de trois personnes unies par une activité, par des desseins communs. Celui de faire la lumière sur toutes affaires criminelles. Un commissaire qui répond au nom de Marcel Broust, et deux inspecteurs, Spinoza et Des Cartes, qui ne se quittent pas, ou presque. Comme ces « hirondelles » qui assuraient l'ordre public sur leur vélo, pour gagner en mobilité et en rapidité, au début du XXe siècle.

Nous pouvons vous le dévoiler : ce ne sont pas eux les trois mauvais compagnons !

Cet ouvrage s'articule autour de trois parties, composé au total de vingt-six chapitres. Sans entrer dans une arithmosophie, ce moyen de connaissance ésotérique, ou science symbolique des nombres, le 3 (Sainte Trinité ; corps, âme, esprit ; passé, présent, futur) et le 26 (26 lettres de l'alphabet latin ; 26 os de la colonne vertébrale ; valeur numérique du Tétragramme divin) n'ont sûrement pas été choisi au hasard par Robert de Rosa.

Mais dès le prologue... Si les épreuves de la vie ont jalonné l'existence de Joseph Raminovitch, reconnaissons que les épreuves initiatiques, devant amener son lot de sens et de sensations, ont eu raison de l'intégrité physique du néophyte. D'impétrant, il passe directement au statut de victime. Pour ce qui est de recevoir la Lumière, notre candidat a reçu la Lumière Éternelle ! Avec une mort lors d'une cérémonie d'initiation qui n'a rien d'accidentelle. De la digitaline dans le breuvage d'amertume, voilà qui vous fait passer de vie à trépas.

Où l'on s'aperçoit que Joseph Raminovitch, chef d'entreprise reconnu et respecté, patron d'une grosse entreprise de bâtiment, a déjà fait l'objet de deux tentatives d'assassinat. L'enquête policière nous conduit à la découverte de son univers familial.

Lire la suite...

 

PostHeaderIcon Les 50 piliers de l'ésotérisme - Giacometti et Ravenne

piliers-esoterisme-giacometti-ravenne-edc

3 minutes pour comprendre

les 50 piliers de l'ésotérisme


Eric Giacometti & Jacques Ravenne

Editions Le courrier du Livre

ISBN 978-2702912843 

Prix: 18 euros


É-S-O-T-É-R-I-S-M-E, le mot est dit ! En philosophie antique, il se définit comme un enseignement professé à l'intérieur de l'École et réservé aux initiés. Par extension, il désigne le caractère de ce qui exige une initiation pour être compris.

Ici, apprentissage et clarté, pédagogie et vulgarisation intelligente, loin de tous contours nimbés de mystères. Un ouvrage destiné donc tant à l'initié qu'au profane, au sachant qu'au néophyte. Pour tout connaître, ou presque, sur ce substantif « ésotérisme », dont le Professeur émérite Antoine Faivre écrivait : « La première occurrence, jusqu'ici repérée, du substantif « ésotérisme », est en allemand (Esoterik) et date de 1792 - dans le contexte de débats portant sur les enseignements secrets des pythagoriciens, et sur la Franc-Maçonnerie. Puis on le trouve en français, peut-être pour la première fois, en 1828, sous la plume de Jacques Matter, dans son Histoire critique du gnosticisme et de son influence (comme l'a signalé l'historien Jean-Pierre Laurant en 1992) ».

Vous avez donc dit Ésotérisme ?

Bien sûr, vous en avez déjà entendu parler, mais savez-vous vraiment de quoi il s'agit ? C'est donc un livre qui aidera à comprendre en traitant des 50 piliers l'ésotérisme, volontairement choisis par les auteurs. Il met les idées ou thèmes chers aux frères en textes et en images et les explicite.

D'ailleurs le sous-titre n'est-il pas, en première de couverture, « Les traditions primordiales, les rites initiatiques, les Templiers, les mythes fondateurs, le Graal, les sociétés secrètes... »

Six grands chapitres sont traités : les religions, initiations et traditions primordiales, les mythes fondateurs, les outils de l'ésotérisme, les sociétés secrètes, art et ésotérisme, folies ésotériques et un dernier nommé « Appendices », donnant accès aux sources bibliographiques, à un propos des auteurs, mais aussi à index des plus utiles, vient parachever l'ouvrage.

Chaque chapitre s'ouvre sur un glossaire, petit lexique que Éric Giacometti et Jacques Ravenne ont jugé bon de joindre à leur dernier opus pour mieux nous aider à cerner expressions courantes, mots anciens ou obscurs de l'ésotérisme.

Chaque chapitre faisant l'objet de l'étude d'un profil comme celui de Joseph Balsamo, comte de Cagliostro, cet aventurier italien, des Supérieurs Inconnus ces maîtres invisibles inventés en 1756 par baron von Hund, fondateur de la Stricte Observance Templière, de Nicolas Flamel, écrivain public, copiste et libraire-juré, dont la fortune est à l'origine du mythe qui fit de lui un alchimiste ayant réussi dans la quête de la Pierre philosophale permettant de transmuter les métaux en or. Mais aussi de Martinès de Pasqually, thaumaturge, inspirateur de Louis-Claude de Saint-Martin et de Jean-Baptiste Willermoz, de Fulcanelli « considéré comme le rénovateur de l'alchimie au XXe siècle », énigmatique auteur de deux ouvrages se proposant de décrypter la symbolique alchimique de plusieurs monuments Le Mystère des cathédrales en 1926, et Les Demeures philosophales en 1930, ou encore d'un Aleister Crowley (1875-1947), également connu comme Maître Therion, Frater Perdurabo ou The Great Beast 666, La Bête, écrivain, poète, occultiste, tarologue, astrologue, mage et dandy.

Lire la suite...