sceau-glcs

Les quinze Frères et Sœurs qui ont créé, en 2003, notre Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité ont tenu à ce que ce principe de liberté soit inscrit à jamais dans sa Constitution. La Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité n'exclut aucune pratique religieuse ou philosophique de ses membres.

Elle ne se revendique d'aucune position ou opinion politique et respecte toutes les sensibilités, à l'exception des extrêmes, incompatibles avec les principes fondamentaux de respect et de dignité des êtres humains.

La G:.L:.C:.S:. réfute le prosélytisme religieux de ceux qui voudraient, par la contrainte, attirer les autres vers leur propre foi. De même, elle refuse le prosélytisme antireligieux qui altérerait aussi la liberté de conscience de ses membres.

Elle n'est pas une école de pensée unique. Elle est un espace de liberté, Laïque, Républicain, Humaniste et Spirituel. Ces valeurs permettent de rassembler des hommes et des femmes de toutes origines ethniques, sociales, philosophiques et religieuses, en les plaçant sur la voie initiatique pour apprendre à se construire, s'améliorer, réfléchir et agir à la fois individuellement et collectivement, dans ses Temples et dans la Société, en préservant l'estime, le respect et une grande tolérance mutuelle, fraternelle.

Le respect de la Laïcité, dans le véritable sens Républicain du mot, est notre conviction fondamentale

Une obédience mixte

Alors que d'autres refusent la mixité, ou sont déchirés par cette question, nous avons trouvé naturel que sœurs et frères travaillent ensemble. Nous avons pris cette décision sans hésiter, elle va de soi, et s'est imposée à nous, puisqu'elle correspond à la réalité de la vie. Ce choix traduit notre souci d'être en phase avec la société, composée de plus de 50 % de femmes, et, de refuser tout dogmatisme illustrant ainsi notre volonté de rapprocher les complémentarités. Comme coexistent la lune et le soleil, le jour et la nuit, le yin et le yang, l'homme et la femme sont faits pour vivre et travailler ensemble, en Loge, comme ailleurs.

Une obédience théiste

Nos nouveaux membres sont issus de toutes les Obédiences, de toutes les religions ou philosophies théïstes, de tous les milieux sociaux. Ils sont réunis par la croyance en l'existence d'un principe suprême dénommé en Franc-Maçonnerie « Le Grand Architecte de l'Univers ». Cette Croyance, est notre Principe rassembleur indispensable. Comme toutes les Obédiences, nous travaillons sur les Trois Grandes Lumières de la Franc-Maçonnerie, l'Équerre, le Compas et avec toutefois une spécificité importante : « le Volume de la Loi Sacré » qui est un ensemble constitué de quatre éléments majeurs : la Torah, la Bible et le Coran, auxquels s'ajoute naturellement un Livre Blanc pour représenter les philosophies Théistes.

Sans appartenance politique

Volontairement, nous écartons de nos échanges tout ce qui a toujours divisé l'humanité, les sujets politiques ou religieux : que de guerres ont été menées en leur nom! Ni de droite, ni de gauche, quant aux extrêmes, ils n'ont pas de place en nos rangs. Nous nous définissons comme profondément Laïques dans le respect de chacun, Républicains dans le respect des lois de la République, Francs-Maçons dans le respect des « land-marks ».

Nous sommes fiers de ces appartenances et nous entendons bien les défendre, partageons et faisons nôtre la devise de la république Française : Liberté, Égalité, Fraternité. Nous croyons dans les valeurs de la Franc-Maçonnerie Universelle et dans ses capacités à aider les Hommes et les Femmes à se construire et à devenir des citoyens hautement responsables. Grâce à elle, nous nous améliorons, nous sommes davantage en harmonie avec nous-mêmes et avec l'ensemble de l'humanité. Pour nous aider à atteindre ce but, la méthode de travail des Francs-maçons permet de faciliter le travail individuel et collectif où le respect de la tradition va de pair avec la prospective.

Respect et simplicité

« Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux », nous tentons d'expliquer simplement les choses qui peuvent paraître complexes et non l'inverse.

Nous respectons profondément les règles établies par nos Anciens et suivons scrupuleusement les « rituels », codifiés au fil du temps. Toutefois nous prônons un langage simple, nous refusons la confusion, l'obscurantisme et la fausse science. Nous n'adressons pas de « convocation » mais des « invitations », la venue en Loge doit être un plaisir partagé, en aucun cas une contrainte ; nos rituels écrits sont toujours complétés par des explications permettant aux Sœurs et aux Frères de comprendre dans le détail ce qu'ils vivent au sein de leur Loge, appelé également Atelier, et ainsi de mieux appréhender la symbolique maçonnique. Les « apprenti(e)s », c'est-à-dire ceux et celles qui viennent d'entrer chez nous, sont reconnu(e)s comme Francs-maçons à part entière, il n'y a pas de petit ou grand Maçon.

Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité
27, rue Ginoux
75015 Paris